Voyage en Italie: Vendredi

Chers parents,

Nous sommes arrivés à Rome aux alentours de 7H30 avec les embouteillages ; nous avons atteint le colisée vers 9h.

Nous avons commencé par un petit-déjeuner composé de jus de fruits, boissons chaudes, biscottes, beurre et confiture.

La fatigue est présente malgré tout mais tout le monde va marcher courageusement toute la journée sous un soleil de plomb.

 

Nous commençons la visite par le Circus Maximus où se déroulaient autrefois des courses de char, façon Ben Hur. Le cirque fait 600 mètres de long ; chaque tour faisait donc environ 1, 2 km et il y avait 7 tours . Aujourd’hui beaucoup de Romains continuent cette tradition mais ils ont troqué les chevaux contre des baskets ! C’est un très bel endroit, en plein cœur de Rome mais pourtant très calme.

 

Nous continuons toujours à pied vers le temple de Vesta. Autrefois les Vestales gardaient le feu sacré des Dieux ; elles étaient issues de familles nobles. C’était une charge très prestigieuse. Les Vestales avaient interdiction de fréquenter des garçons, sinon elles étaient enterrées vivantes. Cependant il y avait une justice dans ce châtiment car le jeune homme était aussi enterré vivant !

 

Nous allons ensuite voir la Bouche de la Vérité. Après que tous les enfants et les accompagnateurs ont mis leur main à l’intérieur et l’ont retirée intacte, nous avons des doutes sur la véracité de la légende qui prétend que la bouche dévore la main des gens ayant menti…

 

Ensuite direction le Capitole : les escaliers sont fatigants, heureusement les enfants pourront se rafraichir à une fontaine. Les accompagnateurs laissent un peu de temps aux élèves pour déambuler sur la place afin de répondre aux questions du carnet de voyage.

 

Nous allons ensuite voir l’impressionnant monument de Victor Emmanuel II.  Ce monument tout blanc a reçu de nombreux surnoms peu flatteurs : la machine à écrire, le dentier, le gâteau de mariage …

 

Ce monument est très important pour les Italiens : il abrite la tombe du soldat inconnu et représente l’unification de la nation italienne.

 

 

Après un arrêt à la colonne de Trajan, nous repartons vers le restaurant pour déjeuner. Le trajet est un peu un parcours du combattant : les trottoirs sont encombrés de gradins pour le défilé de la fête nationale du 2 Juin, et des travaux sont en cours pour la construction d’une station de métro. Mais à Rome, chaque excavation rencontre des vestiges archéologiques et les travaux prennent beaucoup, beaucoup de temps !

 

L’arrêt déjeuner est le bienvenu pour tout le monde : nous mangeons des tartines de pain grillé avec des tomates à l’huile d’olive, de la pizza et des glaces. Et c’est déjà l’heure du départ ; nous sommes rejoints par deux guides Luigi et Maïté. Nous divisons donc le groupe en deux et commençons la visite du Forum romain qui était non seulement le lieu où les habitants se réunissaient pour évoquer les affaires de la cité, mais aussi un centre religieux et judiciaire. Les grands orateurs s’adressaient au peuple depuis les rostres. Nous voyons également l’endroit où fut incinéré Jules César en 44  avant Jésus Christ.

 

Les élèves ont été très courageux pendant cette visite car le soleil tapait vraiment fort et il y avait peu d’ombre. La visite du Colisée où ils vont pouvoir s’abriter est la bienvenue.

 

Le nom du Colisée vient de la colossale statue de Néron qui se dressait à coté de l’amphithéâtre. Il a été fondé par l’empereur Vespasien et son fils Titus. Il pouvait accueillir 60 000 personnes, presque l’équivalent de la ville de Niort.

 

Au Colisée se déroulaient des venationes, chasses d’animaux sauvages venus des quatre coins de l’Empire romain, des naumachies, batailles navales, qui n’ont pas été organisées longtemps car la construction des sous-sols les a rendues impossibles, et surtout les fameux combats de gladiateurs qui ont rendu célèbre le monument !

 

Les élèves ont un peu de temps pour se rendre à la boutique du Colisée et acheter quelques souvenirs.

 

Ensuite nous décidons de nous promener sur le Palatin ; les points de vue sur la ville sont magnifiques.

 

A 18H30 environ nous regagnons le bus direction Fiuggi ; tout le monde est épuisé.

Nous arrivons à l’Hôtel Vittoria. Tout le monde s’installe et prend une douche bien méritée.

 

Après un repas qui nous fait soupçonner que les Italiens tentent de nous faire éclater, les élèves lèvent la main et prononcent cette phrase rarissime : « Est ce qu’on peut aller se coucher maintenant ? »

 

La permission est bien évidemment accordée et tout le monde va se reposer !

 

 

  • Christelle et Arnaud

    Merci pour ce récit passionnant et imagé de votre journée,
    Cela nous permet de partager votre voyage... et nous fait rêver
    et merci aux accompagnateurs, aux organisateurs de permettre à nos jeunes de vivre cette expérience !
    A vous lire prochainement

    il y a environ 2 ans
  • Cindy

    Merci pour ce récit ! J'attends la suite avec impatience !!!!

    il y a environ 2 ans
  • Elodie et Christophe

    Merci pour ce récit qui nous a fait voyager malgré les kilomètres qui nous séparent .... Bonne continuation pour la suite et surtout ramener nous un peu de soleil de l'Italie

    il y a environ 2 ans
  • emmanuelle

    j'aurais bien aimé être une petite souris cachée dans le un sac à dos de ma fille pour vivre toute cette journée très enrichissante. bon repos à vous tous

    il y a environ 2 ans
  • Merci beaucoup à tous les parents pour leurs gentils mots depuis vendredi qui nous font très plaisir.

    il y a environ 2 ans

Ajouter vos commentaires

Ajouter un commentaire en tant qu'invité :

0 / 700 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir moins de 700 caractères
Pour information, l'adresse IP de votre ordinateur sera enregistrée quand vous cliquerez sur Envoyer.