Éloge de la main

"Quelle que soit la puissance réceptive et inventive de l'esprit, elle n'aboutit qu'à un tumulte intérieur sans le secours de la main. L'homme qui rêve peut accueillir des visions de paysages extraordinaires, de visages parfaitement beaux, mais rien ne serait fixer ces visions sans support et sans substance, et la mémoire ne les enregistre qu'à peine, comme le souvenir d'un souvenir. Ce qui distingue le rêve de la réalité, c'est que l'homme qui songe ne peut engendrer un art : ses mains sommeillent. L'art se fait avec les mains. Elles sont l'instrument de la création mais d'abord l'organe de la connaissance. [...] La main n'est pas la serve docile de l'esprit, elle cherche, elle s'ingénie pour lui, elle chemine à travers toute sorte d'aventures, elle tente sa chance. [...] L'esprit fait la main, la main fait l'esprit." Henri Focillon (1881-1943), Éloge de la main

La colle ne fait pas le collage...

"Je veux bien être célèbre mais j'aimerais que personne ne le sache." Émile Fréaux

Assemblage

"Au cours de l'année 1912, Picasso découpa et plia une feuille de papier en forme de guitare ; il y colla et ajusta d'autres morceaux de papier et quatre cordes tendues, [...]. Picasso venait de créer une nouvelle tradition et un nouveau genre de sculpture." Clement Greenberg, Art et culture.

D'architecture ronde...

"L'architecture est celui des Beaux-Arts dont les œuvres, conçues et exécutées dans l'espace à trois dimensions, sont des édifices ayant une destination fonctionnelle précise, en rapport avec les grandes activités matérielles, sociales ou spirituelles de la vie humaine (temples, habitations, palais, etc.). Le plus souvent ces édifices se distinguent des autres œuvres d'art à trois dimensions par l'existence et l'importance fonctionnelle d'un espace intérieur. [...], de tout temps, les théoriciens se sont préoccupés de distinguer l'architecture, considérée comme un des Beaux-Arts, de l'art de bâtir, considéré comme une activité technique et non esthétique." Étienne Souriau, Vocabulaire d'esthétique.

Deux photographies, réalisations des élèves de 3ème...

Deux photographies : l'une serait une figure du mouvement, l'autre une figure de l'espace...

"Nous déclarons que la splendeur du monde s'est enrichie d'une beauté nouvelle : le beauté de la vitesse. Une automobile de course avec son coffre orné de gros tuyaux tels des serpents à l'haleine explosive... une automobile rugissante, qui a l'air de courir sur de la mitraille, est plus belle que la Victoire de Samothrace." Filippo Tommaso Marinetti (1876-1944), Manifeste du Futurisme, 1909.

Du divisionnisme, Acte III

"Les peintres néo-impressionnistes sont ceux qui ont instauré et, depuis 1886, développé la technique dite de la division en employant comme mode d'expression le mélange optique des tons et des teintes." Paul Signac (1863-1935), D'Eugène Delacroix au néo-impressionnisme, 1899.